fbpx

Tout savoir sur la cicatrisation

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Aie ! je me suis coupé-e en cuisinant. Que se passe-t-il ? Comment la cicatrisation va-t-elle se dérouler ?

Si la coupure est superficielle

Cette coupure est peut-être simplement superficielle : seule la couche externe de la peau, l’épiderme, est touchée. L’épiderme est constamment en train de se renouveler et se régénère rapidement. La cicatrisation est rapide.

En quelques jours, ma peau se répare. Heureusement : l’épiderme est une barrière, une protection essentielle pour mon organisme.

Si la coupure est plus profonde

Si ma plaie est plus profonde et qu’elle atteint le derme, alors un processus de cicatrisation complexe en trois étapes se met en place afin de lutter contre les éventuelles infections et de restaurer la peau.

  1. La détersion et d’inflammation
  2. Le bourgeonnement
  3. Le remodelage

Cicatrisation : étape de détersion et d’inflammation

Au début de ce stade, la plaie saigne : un caillot se forme, et des cellules appelées macrophages (les globules blancs) agissent pour nettoyer et protéger la plaie. La zone est inflammée (chaude, rouge et douloureuse) pendant quelques jours

Cicatrisation : étape de bourgeonnement

Tout d’abord les cellules appelées fibroblastes apparaissent dans la zone cicatricielle et produisent les éléments permettant la fermeture de la plaie et la contraction des tissus, la zone devenant granuleuse. De même les vaisseaux sanguins endommagés se régénérent. Puis les cellules épithéliales se multiplient et recouvrent la zone d’une nouvelle peau, fragile. Ce processus prend environ 3 semaines à 1 mois.

Etape de remodelage de la cicatrice

Ensuite, pendant les mois qui suivent les cellules continuent à remodeler, lisser et renforcer le derme.

Enfin, au bout de 6 mois à 1 an la zone obtient son aspect définitif. Le processus de cicatrisation prend fin.

En conclusion…

Chaque étape du processus de cicatrisation est capitale et dépend du type de plaie, de la propreté de la zone, de mon état de santé et des nutriments présents dans mon alimentation… et également des boosters que je peux utiliser à un stade précoce de la cicatrisation.

Bien sûr, il existe des huiles et topiques utilisable pour faciliter chaque étape du processus, maintenir un environnement propre et humide, favoriser la multiplication des fibroblastes et autres cellules réparatrices.

Nous vous recommandons d’utiliser ces topiques pour aider la cicatrisation.

Il est également recommandé de masser la zone cicatricielle dès que la plaie est refermée pour au final obtenir une cicatrice lisse et bien intégrée.

Lire ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RECEVOIR LES PROMOTIONS ET LES CONSEILS BEAUTÉ ET SANTÉ DE IANTHIS

Cica Concentré IANTHIS
100% Végétal - 100% Actif